LE MYTHE DU NOMBRE D’OR


Comment démontrer que derrière la beauté mathématique des suites de Fibonacci ne se cache aucun phénomène magique ? Ce que nous appelons magie n’est jamais que ce que nous n’avons pas compris ou ce que la science n’a pas encore expliqué.

 

Le projet de Cyril Jaquier et Kevin Drapel pose le problème: Le nombre d’or : une réalité ou des  interprétations douteuses ?
Bon nombre d’artistes, qu’ils fussent peintres, musiciens, architectes ou sculpteurs, l’ont abondamment incorporés dans leurs œuvres. La nature semble également faire usage de ce nombre.
 La disposition des pétales d’une fleur, l’agencement des branches sur une tige ou encore la forme d’un coquillage sont quelques exemples souvent cités. Toute la difficulté est de distinguer les théories "douteuses" concernant le nombre d’or des réalités biologiques, mathématiques voire esthétiques.
C’est ce que nous désirons analyser et démontrer avec ce rapport en réévaluant les mythes qui y sont attachés, tout en comprenant pourquoi ce nombre a eu un tel succès.